Offcanvas Section

You can publish whatever you want in the Offcanvas Section. It can be any module or particle.

By default, the available module positions are offcanvas-a and offcanvas-b but you can add as many module positions as you want from the Layout Manager.

You can also add the hidden-phone module class suffix to your modules so they do not appear in the Offcanvas Section when the site is loaded on a mobile device.

La résistance ivoirienne devait répondre présente devant la (in)justice française à paris pour des motifs tordus de violence sur policier. Un comble, alors que depuis le début de la crise les résistants ivoiriens marchent sans heurts ni reproches, et reçoivent même les félicitations de certains élément de la police sur l'encadrement des manifestations. Alors que tout est fait pour que débordement il n'y ait pas, voilà que les pouvoirs publiques français, attaquent ce que les ivoiriens font le mieux, à savoir discipline, respect, ordre lors des marches.

 



Nous voyons en effet une volonté d'intimidation des résistants. Que faut-il retenir de ces tentatives grotesques des autorités, si ce n'est qu'un aveu d'échec face à un peuple déterminer à voir appliquer la justice contre le faux installé à la tête de leur pays. Qui peut contester l'illégitimité de Dramane Ouattara? Qui peut nier le rejet global de cette imposture au pouvoir en Côte d'ivoire? La détermination, le courage dont font preuve les Ivoiriens à Paris montrent en vérité que plus que jamais la lutte que les résistants ont entamée il y a près de deux ans ne fait que commencer, et aux dires du chef, le Président Laurent Gbagbo détenu illégalement à la Haye : " On va aller jusqu'au bout " et continuer à dénoncer cet imposture grossière et insupportable pour tous les Ivoiriens.

 

 

 

{hwdvs-player}id=713|width=560|height=340|tpl=playeronly{/hwdvs-player}