Offcanvas Section

You can publish whatever you want in the Offcanvas Section. It can be any module or particle.

By default, the available module positions are offcanvas-a and offcanvas-b but you can add as many module positions as you want from the Layout Manager.

You can also add the hidden-phone module class suffix to your modules so they do not appear in the Offcanvas Section when the site is loaded on a mobile device.

×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 63

Les visages des candidats à l'élection mister haiti france dévoilés - kamayiti.com

Haïti France Prestige a présenté au public les candidats finalistes à l’élection de Mister Haïti France ce vendredi 18 Novembre 2016 à Paris. Les jeunes hommes étaient là, prêts à charmer les nombreuses admiratrices et autres curieux venus nombreux pour les découvrir.

En effet, après un long moment d’attente devant l’entrée, le public a pu pénétrer dans le club parisien, « Le Cézanne », bien connu dans le monde du spectacle et du divertissement, lieu promu à ce cocktail de presse et la soirée dansante qui s’en suivra.

Add a comment

mister haïti de france Deux rendez-vous à ne pas manquer pour les Haïtiens de France et leurs amis !

En effet, la société Haiti France Prestige et sa présidente Mme Sandra Pereira de Carvalho organisent UNE CONFERENCE DE PRESSE LE VENDREDI 18 NOVEMBRE pour présenter les candidats à l’élection de MISTER HAITI FRANCE 2017.

Le but de Haïti France Prestige est d’innover, de perfectionner l'organisation de ce type d’événement avec une touche de prestige, d’élégance et de glamour.

Sa présidente, Mme Sandra Pereira de Carvalho, est une professionnelle spécialisée dans l’événementiel ; elle a à son actif l’organisation de la première édition de Mister Haïti France en 2014 qui, a tout de suite, connu un franc succès.

Add a comment

KOUZEN LAKAY FAIT LA FÊTE DES GUEDES HAITIENS EN REGION PARISIENNE

Voilà des années que la communauté Haïtienne s’est installée en région parisienne. Elle participe à la cité, entreprend et décide sur un certain nombre d’événements afin de gérer ce qui lui reste en matière de culture et de valeurs traditionnelles.

Cet élan d’émancipation à amener l’association, KOUZEN LAKAY, à proposer plusieurs activités festives autour de la danse folklorique et des chants traditionnels haïtiens à son public à Paris.

Add a comment

Tonton Bicha est arrivé à Paris dans un cadre humanitaire. En effet, le comédien vient soutenir une ONG Haïtienne COSEVBASH (Comité de soutien à l’épanouissement de vieux-bourg d’Aquin et du Sud d’Haïti), qui organise un événement exceptionnel à Deuil la Barre, ou viendront performer plusieurs artistes.
Invité spécial de cette soirée Tonton Bicha présentera un spectacle humoristique. Le but de cet événement est de contribuer à la construction d’un hôpital et à l’achat de matériels.
Ce Samedi 31 Octobre à Deuil la Barre, tonton Bicha se produira pour le bonheur de son public qui l’attendait avec impatience. 
Une occasion exceptionnelle pour nous de le rencontrer et parler avec lui de son spectacle, et aussi des actions sociales qu’il entreprend. 
L’artiste et deux représentants de l’ONG se sont exprimés devant les caméras de KAMAYITI TV face à l’animatrice de RSI (Radio Sud International), Nahomie Jean Baptiste.

 

 

Add a comment

C’est à Argenteuil ce samedi 5 Septembre 2015  que l’association UDFE (Union pour la Défense des Femmes et des Enfants) a choisi de se réunir avec les amoureux d’Haïti et porter un regard particulier sur ses enfants en vue de leur apporter un soutien scolaire.

Cet événement débute dès 14h dans la salle Maurice Sochon avec une exposition de produits artisanaux Haïtien jusqu’à 18 heures, présentée par Ayizana.

Les visiteurs ont pu se procurer d’objets aux couleurs d’Haïti, à savoir des drapeaux, des bracelets et autres produits représentant sa culture.

D’autres organisations ont apporté aussi leur soutien et contribuer à ce lien de solidarité : Chacune dans leur domaine respectif, certaines ont fait de la danse, des chants, quand d’autres présentaient leurs livres ou bien de savoureux plats créoles.

Add a comment

La littérature naît de l’écriture. Elle fait corps avec elle, pour traduire ce dont notre esprit, notre cerveau, désirent exprimer. Elle s’attache singulièrement à un pays, à un peuple, à un continent : littérature Africaine (KAMA), française, anglaise, européenne.

 

Telle une bulle grossissant sans limite, elle devient un patrimoine identitaire. En elle viennent s’ajouter toute l’histoire, les pensées de groupes humains. Elle sert de boussole, de ponts de passerelle d’échange pour que la culture s’enrichisse.

 

C’est une sphère dans laquelle les mouvements d’opposition, de divergence, de consensus, cohabitent ; comme des membres animés, et assoiffés de connaissance.

 

Elle occupe votre vie, l’enjolive, ou l’accable selon la transmission ou les anecdotes écrites ou orales. C’est l’instrument qui garde le souffle de nos aïeux dont nous sommes les courroies de transmission, et dont la rupture est comparable à l’effet d’une bombe. Car, elle contient la culture, notre culture, donc, le sens de notre vie.

 

Quand la plateforme identitaire n’est pas construite, tout le génie d’un peuple disparaît, au dépend d’un autre car la différence épidermique et idéologique a créé des sous-ensembles humains distincts, qui s’affrontent, s’asservissent, dans le but de gonfler et d’agrandir son territoire physique et imaginaire.

 

La littérature n’a jamais attenté à une possible substitution à l’histoire, ni à la science, mais s’accole à eux comme une sangsue, pour être incontournable, omniprésente, elle embellit la science et la rend plus attractive, plus comestible aux néophytes qui tâtonnent, titubent dans ces disciplines : littérature scientifique.

 

Vous, cher internaute, qui désirez apprendre, comprendre cette littérature Kmt (noire), la possédée pour le bienfait de notre peuple marginalisé, exproprié. Nous comptons, à notre modeste niveau, vous faire découvrir la richesse d’une littérature vivante qui s’accommode de l’univers Africain, le plus étendu possible.

 

Loin d’être un espace terne, KAMA, (l’Afrique) entrebâille sa porte, pour que qui veut, la dépouille et lui vend ses propres produits modifiés. Pas un jour ne passe sans qu’un livre n’apparaisse sur KAMA ; pas un jour ne passe pour qu’une émission télévisuelle ne fasse mention de ses forêts, ses animaux.

 

Mais ceux qui viennent n’ont jamais eu pour intention de partager la moisson avec nous, mais s’en servent comme objet de domination, et de suprématie, sur des hommes qu’ils considèrent comme inférieurs.

 

Le temps de passer à l’assaut est venu, contre ce sous- ensemble qui se veut moteur de notre vie, et méprise notre droit à l’existence.

 

Pas de Kmt (noir) à la télé, ou bien lorsqu’ils y sont, ce n’est que pour présenter des émissions de variétés, faire le clown, ayant des habitudes sexuelles bizards.

 

Plus nombreux nous serons à faire cette démarche vers notre communauté, plus ils comprendront que le peuple Kmt (noir) est en route pour prendre en main son destin, et devenir maître de sa culture et de sa littérature.

 

Nous sommes différents, nous voulons être détenteurs de notre différence et l’assumer avec force ! Car il n’y a pas de mal à être Kmt (noir), cette couleur qui se confond à la terre, la terre remplie d’éléments de vie : comment ne pas être fiers !

 

Sauvage, homme des bois si vous voulez, qu’importent vos épithètes, nous l’assumons ! Mais ces forêt sont le lieu de concentration de l’intelligence, pour lequel vous envoyez de nombreux scientifiques qui s’attèlent à concentrer leur effort de compréhension de ces lieux, pour agrandir leur intelligence.

 

Alors, pourquoi tant de mépris pour ces hommes de bois qui comblent vos retards scientifiques ? Comment omettre ces précieux faits qui valorisent et qui mettent l’homme noir à tout point votre égal.