Offcanvas Section

You can publish whatever you want in the Offcanvas Section. It can be any module or particle.

By default, the available module positions are offcanvas-a and offcanvas-b but you can add as many module positions as you want from the Layout Manager.

You can also add the hidden-phone module class suffix to your modules so they do not appear in the Offcanvas Section when the site is loaded on a mobile device.

ImageIntroduction à l’histoire du peuple kémite
L’histoire du monde est le récit véridique des divers évènements qui se déroulent au cours des siècles tous les peuples ont leur histoire particulière, la notre s’appelle L’HISTOIRE DES KEMITES plus connu sous l’appellation l’histoire du peuple noir.


Ils serait imprudent de croire qu’il eusse aisé de formuler quelconque propos ou de définitions sur l’histoire du peuple kémite. De même qu’il serait d’autant plus prétentieux de croire pouvoir la narrer, comme décompter les pixels d’une photographie des premiers pas de l’homme sur notre belle et tendre terre.

Car, l’histoire du peuple réside dans l’être pensant, celui qui dit « je » pour finir par « Ils ». Le grand paradoxe, fait que si cette histoire reste complexe, elle est pourtant facile à comprendre.
La vie sur terre est marquée par le jalon de l’homme kémite (l’homme noir) qui à travers le temps et l’espace a su maintenir un équilibre qui fait de lui ce qu’il est d’avec ce qui l’a fait.

La nature est présente dans son cœur au-delà du réel.
L’histoire de l’homme par son « je » le met en face le lui-même afin d’apprécier sa situation, son moi intérieur, mais c’est aussi un rapport conflictuel avec le « Ils », ceux avec qui il doit partager son « je ». Par conséquent l’histoire du peuple kémite c’est également l’histoire du début des verbes pour exprimer la possession de son être qui est seul moteur de rapport humain. « JE » PENSE DONC « ILS » EXISTENT.
Puis nous ne pouvons nier l’évidence, l’homme kémite s’est diversifié et s’est érigé en société parce qu’il est habité de l’univers et l’univers par lui.

L’édification de monuments pour parfaire son existence et sa communication montre le désir d’exalter son génie créateur qui le caractérise.Image
L’individu à travers son peuple et son peuple à travers lui seul issu pour entrevoir les portes de la vie éternelle. La justice, l’équité, la vérité devenant symbole « MAAT », l’homme kémite dépasse l’entendement du rapport de l’homme à l’homme pour atteindre celui de l’existence avec Dieu.
La masse de cette somme de tendance, de la matrice à l’existence, puis au contact de Dieu laissera à jamais ses traces physiques et spirituelles à travers les ages les plus reculés, à travers les constructions, les objets, les monuments, les pensées, les doctrines, les mœurs…
On ne peut que constater la complexité comme pour expliquer l’inexplicable. L’Égypte fut bâti par des Rois et des Reines kémite venu du Grand Soudant, venu de la matrice.
Les pyramides construites prolongent leur univers sacré. Le courant divin unissant les kémites dépassent l’entendement, si élevé qu’il permet de se transcender résultant le calendrier solaire et lunaire afin de mieux gérer les crues et décrues du Nil.
En effet l’histoire du peuple kémite ne s’arrête pas sur des avènements concernant uniquement ce peuple mais de l’humanité toute entière.
Mais là encore nous n’allons pas glisser dans la bêtise à vouloir revenir dans des temps les plus reculer, c’est – dire, depuis que le monde est monde, ce serait très arrogant. Il s’agit là de faire des approches, des contradictions, des mœurs qui dans le présent touchent le jadis.
En effet, nous nous mettrons toujours entre les mains de Dieu, de nos Dieu, sans entrechoc.
Et au-delà de la mort lorsque nous nous retrouverons devant le grand Km wr, le grand Nègre ou le baron Samedi, notre grand frère saura apprécier les travers de la balance mythique qui fait chavirer nos cœurs, même en aya
 Image
nt reçu les enseignement du Dieu Thot.
C’est certain l’histoire du peuple kémite passe, et se passe dans la douleur pour une grande part , la méchanceté, l’esclavage, l’humiliation, l’énorme méga crime, génocide ? MAA FA... Une chose est sure le continent mère est vidé de sa substance noire et grise, se courbant encore devant les pas du démon blanc.
Homme, femme, enfant. Africains, notre histoire nous enseigne que nous sommes des kémites parce que c’est ainsi, et nos ancêtres nous appellent.
Nos relations avec le divin sont sacré ; de Amon Ra, a Osiris, Isis, et Horus jusqu’à Aton, rien a changé parce qu’ils nous ont jamais abandonné, parce qu’ils nous habitent.
L’histoire du peuple kémite c’est l’histoire de l’homme à l’homme, de la femme à la femme, de l’enfant à l’enfant de la famille au peuple et enfin du peuple à Dieu
HOTEP.
B-kmt