Offcanvas Section

You can publish whatever you want in the Offcanvas Section. It can be any module or particle.

By default, the available module positions are offcanvas-a and offcanvas-b but you can add as many module positions as you want from the Layout Manager.

You can also add the hidden-phone module class suffix to your modules so they do not appear in the Offcanvas Section when the site is loaded on a mobile device.

GENOCIDE ANNONCE DU PEUPLE AYITIEN

Depuis le départ forcé du Président Jean Bertrand Aristide, Ayiti est à feu et à sang. Cet enlèvement est effectué à la suite d’une campagne de désinformation médiatique de la France et de ses collaborateurs visant à détruire l’image du président élu.


En effet, la terreur s'est installée dans le pays. Selon le témoignage des habitants, les soldats ONUSIENS tirent à balles réelles sur le peuple réclamant le retour de leur Président élu, lors des manifestations.

De plus, dans les nuits sombres de Port au Prince, des soldats ONUSIENS font irruption dans les foyers : des hommes cagoulés, mais reconnus... Comme ces soldats Onusiens pakistanais qui ont, sauvagement, violé des jeunes filles innocentes. Comme ces soldats génocidaires laissant souvent derrière eux des dizaines de cadavres, lors de leurs descentes macabres dans les faubourgs, sans compter que les exécutions des journalistes Ayitiens dénonçant ce génocide deviennent monnaie courante dans le pays.

Dans une récente interview, le Président explique comment la France et ses amis ont mis au point tout un système visant à le faire passer pour un tyran parce qu’il a réclamé pour le peuple ayitien ce qui lui est dû (23 milliards de dollars), ce qui entraîna son enlèvement.

Le gouvernement français, composé de Néo-Bonapartistes, comme les "De Villepinte", ou du Président Chirac - rappelez-vous « les bruits et les odeurs » ! - affirme là, clairement, une volonté de soumettre Ayiti, même s’il faut tuer tous les habitants de l’île, les « NEGRES ».

Comme le tyran Napoléon Bonaparte l'avait fait dans les Antilles (Guadeloupe, Martinique), ils veulent rétablir l’esclavage en Ayiti, pays qui leur a déjà dit non! « Vivre libre ou mourir»!

Par ces actes de Néocolonialisme paroxysmique, faut-il commencer à comprendre aisément, les manœuvres frauduleuses effectuées par la France contre la Côte d’Ivoire ?

Par ces actes, faut-il commencer à comprendre les raisons de ce lynchage médiatique orchestré contre Dieudonné depuis plus d’une année ?

Par ces actes f…………..etc. etc.