Amos Coulanges et Kecita Glénard; l’art classique Haïtien dans une corbeille musicale.

135
by Redaction, Il y a 3 semaines
1 0

Amos Coulanges et Kecita Glénard; l’art classique Haïtien dans une corbeille musicale. Kecita & Coulanges posent leur voix sur la mélodie jouée à la guitare pour faire plaisir à leur public. La talentueuse artiste, chanteuse et modéliste, et Amos Coulanges, guitariste de renom, s’unissent pour former un duo sur scène, accordant leurs notes pour faire vivre Haïti. C’est dans une petite salle à Paris près du Panthéon, "La pomme d'Eve bar.", ‘ la petite Eve ‘, pour les habitués, que ces deux artistes ont donné rendez-vous à leur public. Cette chaleureuse petite salle s’est mise sur son 31 pour accueillir ses invités et se laisser emporter par cette mélodie atypique que seuls Amos Coulanges et Kecita Glénard ont le secret. Un mélange qui allie musique classique et airs de chansonnettes traditionnelles haïtiennes. Un programme de chansons qui vous invitent à parcourir un court instant celui de l’insouciance, l’innocence, l’enfance, tout en gagnant en maturité et qui finit par une leçon d’amour. Parmi ces chansons, il y a celles qui nous rappellent des moments douloureux de notre histoire à savoir l’esclavage et ceux des réjouissances par la victoire des anciens esclaves sur leurs tortionnaires. Car cette tragédie humaine a aussi engendré son contraire à l’image de ces meneurs d’hommes tels Toussaint Louverture, Jean Jaques Dessalines, Henri Christophe Capoix la mort, des héros immortels dans les cœurs. Amos Coulanges et Kecita Glénard ont donc mis en scène cette tragédie humaine et rappellent avec leurs chansons qu’il est possible de retranscrire un passé et surtout de capter les aléas du quotidien des Haïtiens post-esclavagistes et les partager. Raconter la vie de ces hommes et femmes qui suivaient une cadence de production infernale et mouraient au bout de 5 ans en moyenne sur les plantations coloniales. Narrer la vie de ceux qui, après une longue vie, ont du réapprendre à vivre normalement en suivant le cours du temps. On y évoque aussi une sorte de réappropriation de ses instincts naturels autour de la terre, la culture, la récolte. Sans oublier l’amour. C’est donc une leçon de vie que ces deux artistes nous ont fait vivre le temps de quelques couplets, des musiques qui pénètrent l’âme nous invitant à se laisser faire. Amos Coulanges et Kecita Glénard un duo hors norme, nous proposent un récital musical envoûtant et passionnant.

 

 

Sites Amis

Nos Services

NOS LIENS